Jeunesse et sexualité

 

 

 

En 2006, selon une étude de l’UNICEF, le nombre de jeunes de moins de 18 ans était de 8 791 000 jeunes. Sensiblement pendant la même période (2005), le taux de prévalence du VIH chez les garçons était de 1,4% et chez les filles 4,8%. Dès lors, le profil de la féminisation de l’épidémie est présent et les jeunes filles et les femmes devront bénéficier d’une attention particulière en termes de prévention, de prise en charge psychosociale et médicale, de la lutte contre la transmission du VIH de la mère {l’enfant au cours de la grossesse, de l’accouchement et de l’allaitement. 

FESADE a donc, avec l’appui d’IWHC mis en œuvre un programme d’éducation à la sexualité à travers un curriculum élaboré par elle. Le problème que veut résoudre FESADE est celui des maternités précoces confirmé par une étude nationale. Face à l’absence d’une éducation sexuelle à tous les niveaux, FESADE a senti la nécessité d’une éducation sexuelle pour les adolescents et adolescentes en milieu familial et scolaire pour les jeunes de la deuxième partie de l’adolescence entre 15 et 18 ans.         .  

 

 

 

partenaires de FESADE